• Comédienne québécoise à Hollywood

    Comédienne québécoise à Hollywood

    Menue, blonde, chapeau cloche : voilà la mode par excellence de la jeune femme des années 1920. Pauline Garon était une Québécoise, native de Montréal, qui a réussi ce que des milliers d'autres n'ont pu connaître : tourner des films à Hollywood. En vedette seulement dans des productions mineures, mais souvent en bonne position comme actrice de soutient dans des productions plus importantes. Pauline Garon, sans doute à cause de son accent, ne passera pas le cap de l'arrivée du cinéma sonore, ne trouvera que de très petits rôles tout au long des années 1930. Au cours de la décennie précédente, chacun de ses films était accueilli avec une grande ferveur par le public québécois. Le nom de Pauline Garon est aujourd'hui oublié, peu mentionné dans les encyclopédies du cinéma, alors qu'elle fut la première québécoise à goûter à Hollywood. Je me sers de son nom dans mon roman Perles et chapelet, alors que mes personnages Jeanne et Sweetie admirent Pauline.


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Marie-Jeanne
    Lundi 19 Décembre 2011 à 10:58

    Qu'elle belle époque du cinéma muet. L'évolution n'a pas été toujours bénéfique hélas.

    je ne connais pas cette actrice mais elle à un  visage très doux.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :