•  

    Présentation

     

    Bienvenue sur ce carnet, un voyage vers différents aspects du passé, avec l'aide de photographies, d'illustrations. Mon approche se veut avant tout positive. Donc, j'évite les photographies de guerre, de pauvreté, de malheurs. Il y a ici 1023 articles, nombre suffisant pour vous faire passer de bons moments. Vos commentaires sont les bienvenus.

    À cause d'un faible taux de visiteurs, j'ai décidé de poursuivre et de recommencer sur une autre plateforme, beaucoup plus fréquentée. J'y ajoute les illustrations de feuilles de musique, les photos d'enfants et les anciennes pièces musicales. La nouvelle adresse est la suivante :

    http://mariobergeron.vefblog.net/

    La photo : une jeune ménagère semblant lasse de son travail à la maison...


    2 commentaires
  • Merci, monsieur Eaton

    Les nouveautés des grands magasins Eaton, pour le printemps et l'été 1926. Un point commun de ces catalogues : le dessin en page couverture se déroulait plus que souvent à la campagne. Normal,car les commandes postales provenaient surtout des zones rurales. Ici, la petite fille se presse vers chez elle, avec un paquet entre les mains. Monsieur Eaton est de promesse ! Il ne reste aujourd'hui qu'un seul catalogue de grands magasins : Simpson Sears.


    votre commentaire
  • Le premier stade de Montréal

    Un stade qui ne portait pas de nom, situé dans l'Ouest de la ville, et qui a accueilli la première mouture de l'équipe des Royaux, circa 1900-1920, avant qu'un stade plus vaste soit construit dans l'Est pour recevoir une seconde génération de Royaux.

    Cette carte-postale indique le mot "Balle au camp", tentative des religieux pour remplacer le mot anglais Baseball. Initiative infructueuse !


    votre commentaire
  • La gare d'Amos, en 1918

    Une gare tout de même imposante, pour une population qui devait être restreinte, en 1918, la jolie ville d'Amos ne devait alors qu'un hameau.


    votre commentaire
  •   

    Activité rurale

    Bien sûr, on jouait aux fers dans les villes, mais à la campagne, l'activité était incontournale, s'adressant aux gens des deux sexes et de tous les âges. L'exécutante de cette photo semble certaine d'elle-même.


    2 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires